Serveur de fichiers sécurisés NAS

  1. 2 étapes pour le NAS
    1. Vérifier le réseau [PC] [Macintosh] [Linux]
    2. Se connecter [PC] [Macintosh] [Linux]
  2. Utilisation, les meilleures pratiques
  3. Travailler directement sur le NAS
  4. Synchronisé avec  votre
    1. PC Windows
    2. Macintosh
  5. Un espace de stockage limité
  6. Une organisation définie
  7. Explication détaillée

Dernières nouvelles

  • 26 juin 2015, migration sur la nouvelle infrastructure NAS3 pour les laboratoires, sti1files,
    30 Go par usager,
    50 Go pour la secrétaire,
    100 Go pour le Professeur,
  • 11 janvier 2015, migration sur la nouvelle infrastructure NAS3,
    plus d’informations seront prochainement disponibles.
  • Depuis le 29 juin 2010, 20 Go par usager
  • Depuis le 19 juin 2008, 12 Go par usager
  • Depuis le 29 mai 2006, les comptes NAS de chaque collaborateurs de la Faculté existent
  • Depuis le 25 avril 2006, 8 Go par usager
  • Depuis le 22 octobre 2005, 5 Go par usager
  • Depuis le 20 mai 2005, mise en production publique.
  • Depuis le 17 mars 2005, phase de test.

Pour accéder au serveur de fichier NAS, 2 étapes sont suffisantes

  1. Vérifier le réseau [PC] [Macintosh] [linux]
  2. Se connecter [PC] [Macintosh] [linux]

Utilisation, les meilleures pratiques

  1. Un bon usage du serveur de fichier sécurisé
    Une utilisation naïve serait de l’utiliser comme un espace de sauvegarde, un super coffre-fort conservant dans un gros fichier archivé chaque jour représentant la sauvegarde de plusieurs milliers de documents. Il doit être utilisé comme l’espace central de conservation avec un accès par le réseau qui offre le maximum de flexibilité.
  2. Deux modes d’utilisation sont possible:
    Travailler directement sur le NAS
    Travailer en local dans son ordinateur et synchronisé; périodiquement le contenu

Travailler directement sur le NAS

L’espace mis à disposition est important (3 DVD), on peut travailler directement sur le NAS et sa fiabilité est élevée. ce mode est adapté au poste de travail possédant une connexion avec le réseau fixe.
Un écueil existe avec une utilisation nomade, car il nécessite une connexion réseau, dans ce cas on peut préférer le 2e mode.

Travailler en local dans son ordinateur et synchroniser périodiquement le contenu

Cette méthode est particulièrement adaptée au portable, il faut enregistrer les documents dans un dossier qui est synchronisé régulièrement.

  1. Avec un PC
  2. Avec un Macintosh

Un espace de stockage limité

L’espace mis à disposition est limité, cette contrainte dicte le type de documents conservés sur celui-ci, il est parfaitement adapté au document bureautique courant, au résultat de calcul ou un stock restreint d’images.
Il n’est pas judicieux de conserver des données brutes d’expérience, un stock important d’images, de vidéos ou de sons, de fichiers de sauvegarde volumineux.

Une organisation définie

L’organisation du serveur est le reflet de l’organisation de notre faculté.
le serveur est unique, il s’appelle « stisrv.epfl.ch »

  • Chaque institut possède un point de partage à son nom
  • Chaque laboratoire possède son dossier
  • Chaque usager possède un dossier personnel
  • Chaque unité contient un dossier d’échange
  • Chaque unité contient un dossier réservé

Une hiérarchie dans l’utilisation

Une proposition d’utilisation pour le PC Windows est d’assigner un lecteur par niveau hiérarchique
U: \\stisrv.epfl.ch\institut\unité\user
V: \\stisrv.epfl.ch\institut\unité
W: \\stisrv.epfl.ch\institut
Ainsi, on peut directement accéder au différent niveau de la hiérarchie.

Aide

Laurent Kling 33511
David Desscan 34633